Pour que les bonnes idées deviennent de bonnes actions
Que voulez vous faire ?

Accueil > Soutenir > L'humanitaire, Les enseignants du primaire

Calendrier de l’Avent inversé = Noël solidaire

Noël, c’est le sapin, les cadeaux, la bûche… Et le calendrier de l’Avent. Mais certains n’ont pas la chance de pouvoir profiter de tout cela. Alors si on changeait les choses, en offrant plutôt qu’en recevant ? C’est l’idée du calendrier de l’Avent inversé, imaginé par une association belge.

C’est quoi un calendrier de l’avent inversé ?

Tout le monde connait les calendriers. Humoristiques, décorés avec des photos ou créatifs, il en existe de toutes sortes. Mais à l’approche de Noël, c’est le calendrier de l’Avent qui remporte tous les suffrages.

Petit ou grand, un enfant est toujours heureux d’ouvrir une case de son calendrier de l’Avent et de manger un chocolat ou découvrir une surprise. Cette tradition née en Allemagne au siècle dernier, et destinée à faire patienter les enfants jusqu’à Noël, se décline désormais aussi en modèles pour adultes.

Mais Noël, c’est aussi un esprit de partage. Alors si on pensait à ceux qui n’ont aucun cadeau, voire aucune compagnie pour les fêtes de fin d’année ?

Comment ça marche ?

Pendant l’Avent, au lieu de recevoir un cadeau, on dépose un produit par jour dans une caisse entre le 1er et le 24 décembre. Le 25 on aura le plaisir d’offrir cette caisse remplie de 24 présents à quelqu’un dans la précarité.

Vous pouvez livrer la caisse de cadeaux dans des associations comme les Restos du Cœur, le Secours Catholique, Emmaüs ou le Secours Populaire, ou bien en donnant ces présents directement à une personne dans le besoin.

Ce geste civique est une belle façon d’apprendre aux enfants les valeurs de partage et de solidarité. C’est aussi un moyen de leur faire comprendre qu’ils ont bien de la chance d’avoir tout ce dont ils ont besoin.

Qu’est ce qu’on met dans son calendrier inversé ?

Jouets pour les enfants, soins beauté, nourriture, livre… toutes les bonnes idées seront les bienvenues.

  • Un vêtement, une écharpe des gants, serviette de bain…
  • Des produits d’hygiène neufs, crème pour la peau, baume à lèvres…
  • Des accessoires mode, sacs, broche, foulard…
  • Des aliments non périssables.
  • Des accessoires de cuisine.
  • De la décoration.
  • Une gourde – bouteille d’eau réutilisable…
  • Papeterie, crayons, bloc note…
  • Du petit outillage.

Neuf ou d’occasion mais toujours en bon état, car c’est un cadeau ne l’oublions pas !

Des inspirations partout dans le monde

L’association belge Solidarité SDF Mons met en place chaque année un calendrier de l’Avent inversé. Le 25 décembre, un souper est organisé dans les locaux de l’Université de Mons en Belgique, avec les étudiants qui se sont engagés pour cette belle action.

Au Canada aussi on crée des calendriers inversés : de cœur à cœur, d’humain à humain. De beaux exemples pour s’inspirer.

Un calendrier de l’avent inversé à l’école

Avec le calendrier inversé on apprend à donner et à recevoir. Un apprentissage qu’on peut faire en famille comme à l’école.

calendrier de l'avent inversé à l'école - initiatives

Faire un sourire à quelqu’un de la classe, ramasser un papier par terre (même si c’est le sien), nettoyer le tableau, faire un dessin ou écrire un mot gentil après une dispute, …

Chaque jour, un enfant de la classe pioche une action bienveillante à faire au cours de la journée par toute la classe. Une fois l’action accomplie, il accrochera la carte dans le sapin au numéro correspondant.

Calendrier sapin + cartes à télécharger ici [PDF]

Calendriers