Vous êtes ici : Accueil > Activité (ré)créatives > Conseils de jardinage >

La culture des haricots

Il est très facile de faire pousser les haricots dans son jardin. Et quel plaisir de manger sa propre récolte de légumes sains !
En suivant ces quelques conseils, vous n’aurez aucun mal à cultiver vous-mêmes des haricots sans aucun traitement chimique.

La culture des haricots

Quand faut-il semer ?

Le haricot est originaire d’Amérique du Sud et donc très sensible au froid. Il lui faut une température moyenne de 15°C pour pouvoir pousser. De ce fait, il vaut mieux attendre la mi-mai avant de le semer. On peut échelonner les semis jusqu’à fin juillet.

Comment faut-il semer ?

Les haricots nains se sèment en ligne espacées de 40 à 50 cm. On pose un grain tous les 4 à 5 cm. Les haricots grimpants se sèment en poquet autour des tuteurs qui font au moins 2 m de haut. Les graines de haricots seront tout juste couvertes de terre. Arrosez bien comme après chaque semis.

Les jeunes pousses sont très appréciées par les limaces et escargots. Il faut à tout prix les protéger d’une attaque de limaces avant même que les feuilles sortent de terre. Utilisez de préférence des granulés anti-limaces à base de ferramol qui sont plus respectueuses de l’environnement.

Dès que les premières pousses sortent de terre, il faudra biner tout autour pour ameublir le sol. Lorsque les plants de haricots atteignent 20 cm de hauteur, on profitera d’un deuxième binage pour butter la terre autour des pieds.

Bien évidemment s’il faisait très sec et chaud, il faudra arroser le matin ou le soir en évitant de mouiller le feuillage. Ensuite il n’y a plus qu’à attendre la première récolte.

Régalez vous avec des haricots fraîchement cueillis et aussitôt cuits à la vapeur pour garder tous les vitamines.

Vente de Fleurs