Vous êtes ici : Accueil > APPRENDRE > SVT et environnement > Balises et courants

Balises et courants

SVT et environnement

L’expérience Argonautica pour étudier l’océan et les animaux du cercle polaire

Samantha Davies fait partie des 5 navigateurs du Vendée Globe qui ont emporté une balise sur leur bateau avec Arnaud Boissière, Dida Costa, Clarisse Crémer, Alexia Barrier
L’objectif :  larguer  les balises autour du cercle circumpolaire. Une fois dans l’eau, ces balises transmettront des données de température, de courant, de bathymétrie et d’environnement.

Suivez le trajet des balises pour comprendre les courants

La bonne nouvelle c’est que toutes ces données sont mises en ligne et accessibles à tous via des cartes sur le site du CNRS Les classes peuvent ainsi observer le trajets des balises mais aussi suivre à la trace les animaux de l’Antarctique. équipés par les biologistes.

Toutes les balises ont un nom, celle larguée par Sam s’appelle « Joconde », vous pouvez observer parcours et données ici => http://argonautica.jason.oceanobs.com/html/argonautica/affiche_donnees_fr.html

=> Lien le Projet pédagogique Argonautica Vendée Globe

Exemple de fiche pédagogique rédigée à partir de la balise IESO larguée lors du précédent Vendée Globe par Kito de Pavant, qui donne une idée de l’exploitation pédagogique qu’on peut faire des suivis de balise : IESO se déplace.pdf

Balises Argonautica
Balise Argonautica larguée par Sam DAvies pendant le Vendée Globe

Les ressources sur  ARGONAUTICA et le Vendée GLOBE

  1. L’apport des satellites pendant la course pour :
    –  localiser les bateaux et de faire un classement des concurrents  (système satellitaire ARGOS et satellites GPS).
    – améliorer la sécurité des skippers : réception des appels de détresse (systèmes satellitaires COSPAS SARSAT et ARGOS), signalement des icebergs (satellites JASON ou SARAL).
    – aider à la navigation : transmission des fichiers vents, courants, de la météo (satellites Météo…)
    – permettre la communication avec les skippers : transfert de fichiers , échanges de vidéos, photos, … (satellites d’Inmarsat ou d’Iridium)
  2. Le suivi des vents/courants/glaces
  3. Le suivi d’animaux équipés de balises Argos
  4. Le Suivi de balises larguées par les skippers

Suivez le trajet des animaux de l’Antarctique

En étudiant les trajets effectués par les manchots, les éléphants de mer et les balises, on peut s’interroger sur les raisons de ces trajectoires :   courants ?  chaines alimentaires ? …

Une démarche d’investigation que vous pouvez mener avec votre classe grâce aux cartes satellites de vent, de température, de topographie, de quantité de phytoplanctons

 => lien vers Argoanimaux

Comment ça marche ?

Parmi les 5 balises embarquées, 2 fonctionnent à l’énergie solaires. Elles seront larguées près de l’équateur. Elles ont été programmées par des lycéens en langage python pour mesurer la température de l’eau, la pression de l’air, l’humidité et la lumière du soleil. Ces balises font une mesure à chaque changement d’heure et toutes les 6 heures elles  envoient leurs données par satellite. Grâce au GPS, on a la position de la bouée au moment de la mesure.

Balise Argonautica fonctionnant à l'énergie soldaire
Balise fonctionnant à l’énergie solaire

Chaque année Argonautica propose aux enseignants qui le souhaitent de travailler sur la programmation de bouées qui seront ensuite larguées en mer.

L'équipe Argonautica au départ du Vendée Globe
L’équipe Argonautica au départ du Vendée Globe