Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques et éducatives > Domaines variés > Notre amie l'abeille > Des plantes mellifères pour nourrir les abeilles

Des plantes mellifères pour nourrir les abeilles

Notre amie l'abeille

Une plante « mellifère » est une plante qui sécrète du nectar ou du miellat, substances à partir desquelles l’abeille fait son miel. Si toutes les plantes à fleurs produisent du pollen, toutes ne produisent pas de nectar (par exemple : la rose ou le géranium).

Pour aider les abeilles dans leur collecte, il est essentiel de favoriser la biodiversité en cultivant des espèces mellifères.

plantes mellifères

Des plantes mellifères variées selon les milieux

Les abeilles savoyardes ne butinent pas les mêmes fleurs que les abeilles provençales, picardes, bretonnes ou parisiennes !

  • En montagne, les abeilles récolteront le nectar des fleurs de châtaignier ou de bruyère.
  • Sur la côte méditerranéenne, elles se régaleront des fleurs d’abricotier, d’amandier, des lavandes maritimes.
  • Dans les plaines de grandes cultures, telle la Brie, elles visiteront les champs de tournesol et de colza.
  • Dans les jardins publics des grandes villes, elles butineront les potées d’asters et les fleurs de marronniers ou de paulownia.

Les abeilles raffolent des espèces rustiques et des « mauvaises herbes » !

Les espèces rustiques et les fleurs sauvages parfois appelées « mauvaises herbes » (ex. : pissenlit, lamier, trèfle, serpolet, pâquerettes, sainfoin…) sont souvent plus riches en pollen et nectar que les fleurs sophistiquées. Il faut les laisser pousser dans les jardins.
Depuis quelques années, il n’est pas rare de trouver des mélanges de fleurs des prés (par ex. : trèfle, réséda, bleuet, coquelicot, luzerne, qui composent de très jolis tapis colorés.

Les fleurs du potager, sources de pollen et de nectar

plantes aromatiques mellifères

Les abeilles aiment, comme nous, le verger et le potager !

Elles se régalent entre autre des fleurs des arbres fruitiers et de légumes comme les courges et les tomates ainsi que de toutes les aromatiques : thym, romarin, menthe, sauge, mauve, verveine, bourrache, marjolaine (ou origan), camomille…

Quelques plantes mellifères

En apiculture une plante est considérée comme mellifère lorsque l’abeille peut récupérer dans la fleur des substances (nectar, pollen, propolis) qu’elle transformera en miel.

 

Le coquelicot

coquelicot mellifère

Introduit avec les céréales au Néolithique, le coquelicot marque de ses taches rouges les champs, jachères, bords de chemin.
Les abeilles le visitent intensivement mais uniquement pour son pollen

L’hellébore ou Rose de Noël

hellébore mellifère

L’intérêt de cette plante en apiculture réside en sa floraison précoce et longue qui permet des apports important au démarrage des ruches.

Les glandes nectarifères peuvent sécréter du nectar sans discontinuer pendant vingt jours.

Le pissenlit

pissenlit

Fleur sauvage de nos prairies, il est très intéressant car il fleurit tôt dans la saison.

Ainsi dès les premiers beaux jours lorsque les abeilles sortent de la ruche, elles trouveront de
la nourriture.

Le miel fabriqué à partir des fleurs de pissenlit
est très clair et de consistance crémeuse.

Le buis

le buis mellifère

Le buis est un arbuste très mellifère, de répartition naturelle inégale, mais qui est présent dans toutes les régions, grâce à son usage horticole.

La bourrache

la bourrache mellifère

Les très nombreuses fleurs bleues de la bourrache attirent particulièrement les abeilles. C’est une plante que l’on trouve souvent dans les potagers, ses fleurs et feuilles sont comestibles.

Sa présence aux côtés des légumes est bénéfique. Leur pollinisation se trouve améliorée par la fréquentation plus nombreuse des abeilles. Une fois installée, elle se ressème naturellement.

L’achillée millefeuille

achillée

Fleur herbacée très commune en France,
elle est aussi particulièrement mellifère.
Elle est utilisée depuis la préhistoire pour ses vertus médicinales.

L’achillée pousse naturellement le long des routes et sur les terrains vagues.
Elle peut aussi s’installer dans le jardin, où elle ne devrait pas être considérée comme une « mauvaise herbe ».

 

Vente de Fleurs