Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques et éducatives > Domaines variés > Reportages > Le PÉDIBUS, une autre manière de venir à l’école !

Le PÉDIBUS, une autre manière de venir à l’école !

Reportages

Une solution pour lutter contre la pollution et rendre la vie quotidienne plus agréable : le Pédibus, un véritable autobus de ramassage scolaire pédestre. Pas de moteur, mais des parents accompagnateurs à tour de rôle, une ligne, des arrêts, un horaire… Tout pour se rendre à l’école « du bon pied » et en revenir sous surveillance, sans danger et sans polluer.

organiser un pedibus

Qu’est-ce que le pédibus ?

De nombreux parents emmènent leurs enfants à l’école en voiture. En 1976, près de 80% des déplacements domicile-école se faisaient à pied, contre seulement 60% en 1995. Pourtant, les distances sont souvent courtes (surtout dans les grandes villes) et peuvent facilement se faire à pied.

C’est ainsi qu’est née l’idée du pédibus : le ramassage scolaire pédestre !

Oubliez la voiture, ce sont à présent les parents ou des bénévoles qui, à tour de rôle, accompagnent les élèves à l’école… à pied. Ainsi, chaque matin, les enfants du quartier attendent l’accompagnateur, devant un panneau signalétique, facilement identifiable grâce à son badge, son gilet fluorescent et son bandeau. Le trajet peut compter plusieurs arrêts afin de récupérer ou déposer d’autres enfants en cours de route.

En mettant en place un système de pédibus, vous :

  • Favorisez les liens sociaux car les parents se rendent mutuellement service et les enfants font le chemin ensemble.
  • Réduisez votre empreinte écologique car en allant à pied à l’école plutôt qu’en voiture vous participez à la diminution de la pollution atmosphérique et aux embouteillages devant les écoles.
  • Vous responsabilisez les enfants car ces derniers sont initiés aux bons réflexes à avoir en tant que piétons (respecter les sens de circulation, apprendre à traverser, connaître le code de la route, etc.)
  • Offrez aux enfants la possibilité de faire une activité physique quotidienne. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), il faut pratiquer une demi-heure d’activité physique par jour pour dynamiser les enfants et éviter l’obésité.
  • Inculquez aux enfants les réflexes d’éco-mobilité, c’est-à-dire de mobilité écologique et citoyenne.

Comment mettre en place une ligne de pédibus ?

Voici quelques conseils avant de lancer le Pédibus, pour que tous, parents et enfants, cheminent en pleine confiance vers l’école !

  1. Constituez un groupe !
    Constituez un groupe de parents motivés dont les enfants vont dans la même école. Vous pouvez également intégrer à ce groupe les grands-parents ou des retraités du quartier qui voudront par la suite jouer le rôle d’accompagnateurs. Il faudra définir un coordinateur et au moins deux accompagnateurs pour 8 à 10 enfants.
  2. Déterminez tous les acteurs concernés :
    Parents, enfants, école, enseignants, mairie, autorité organisatrice des transports urbains : tous devront être sollicités. En effet, il est nécessaire d’avoir leur accord et de les associer au projet. Sachez par ailleurs que plus il y aura d’enfants, plus il y aura d’accompagnateurs et mieux cela fonctionnera.
  3. Trouver les bons interlocuteurs et un cadre juridique :
    Notamment les élus chargés des dossiers enfance, éducation et transports, car ces derniers
    peuvent avoir un rôle mobilisateur et fédérateur, mais aussi technique et financier. L’école est également un interlocuteur majeur car elle devra recevoir la liste des enfants. Pensez également aux associations qui peuvent vous aider à vous organiser, à sensibiliser et à développer le projet.
    Mettez en place le cadre juridique : Vous devrez vérifier que chacun des accompagnateurs dispose bien d’une assurance responsabilité civile et que cette assurance couvre l’activité d’accompagnateur de Pédibus et que l’assurance scolaire de l’enfant couvre le trajet domicile – école. Par ailleurs, sachez que si ce n’est pas la commune ou l’école qui est en charge de l’organisation du Pédibus, vous pouvez vous constituer en association.
  4. Établissez un diagnostic et un plan :
    Enquêtez sur les habitudes de déplacement des familles, diagnostic d’accessibilité, périmètre… Puis déterminez la ligne de pédibus : Celle-ci devra parvenir à combiner le trajet le plus court, le plus sécurisé, le plus fonctionnel et permettant de récupérer un maximum d’enfants. Une fois le parcours décidé, vous mettrez en place des panneaux d’arrêt à planter tout au long de la ligne, réaliserez un planning des horaires de départ et d’arrivée et disposerez de gilets réfléchissants pour les accompagnateurs et de brassards pour les enfants.
  5. Le lancement !
    Dans un cadre festif. En effet, lors du premier trajet vous pouvez organiser un goûter pour les enfants et les parents. Certaines villes ont proposé aux enfants d’être accompagnés par des clowns lors du premier trajet !

Ici, vous trouverez une boîte à outil complète pour vous aider dans votre démarche.

Et si chaque matin devenait une aventure solidaire ? Lancez-vous ! 😉

Sources :

Pour s’équiper :

– Des gilets de sécurité pour le pédibus !

 

Initiatives création