Vous êtes ici : Accueil > Conseils & Astuces > Organiser une action > Organiser un loto > Déroulement d’un loto traditionnel

Déroulement d’un loto traditionnel

Organiser un loto

Les joueurs sont munis de cartes ou de cartons de jeux sur lesquels figure une grille comportant trois lignes de 5 numéros et neuf colonnes avec 15 numéros au total.

Les étapes d’un loto traditionnel

Ouverture des portes

Vente des cartes et cartons de loto

Tirage

Un meneur de jeu aussi appelé animateur tire au sort une boule ou un jeton sur lequel est inscrit un Numéro (généralement de 1 à 90). Le tirage doit se faire de façon aléatoire.

 

Tirage avec des pions

 

Dans un tirage avec sac, les pions sont mélangés dans un sac opaque, l’animateur pioche un pion et annonce le numéro en le montrant à l’assistance. Ensuite, il pose ce pion sur la table de démarque. Puis, mélange de nouveau et renouvelle la pioche.

Avec un boulier manuel

Boulier manuel

L’animateur tourne la manivelle (minimum 3 tours dans un sens puis 1 tour en sens inverse). Il fait sortir la boule, annonce le numéro et la range sur la table de démarque et renouvelle l’opération.

 

Avec un boulier à soufflerie

Loto boulier à soufflerie

Les boules sont mélangées automatiquement par la machine, l’animateur libère la boule qui se trouve dans le tube de sortie, annonce le numéro et range cette boule sur la table de démarque. Puis renouvelle l’opération.

Annonce du numéro

Loto annonce numéro

Chaque joueur, à l’annonce du numéro tiré par l’animateur, vérifie si l’un de ses cartons comporte ce numéro. Dans ce cas, il pose un pion sur la case correspondante.

On procède alors à un nouveau tirage et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un des participants ait gagné l’enjeu de la partie (ex: pour une ligne, pour deux lignes ou un carton plein). Le gagnant devra alors se manifester.

 

Contrôle du gagnant

contrôle du gagnant

Le contrôleur vérifiera et validera ensuite la carte.

A la fin de la vérification, l’animateur annonce « vous pouvez démarquer », l’ensemble des joueurs peuvent enlever les pions disposés sur leurs cartons.

On remet au gagnant un ticket avec le numéro correspondant au lot gagné. Ce ticket lui permettra de retirer son lot en fin de loto.

Un nouveau tirage peut commencer avec les mêmes cartons, vidés de leurs pions de marquage.

Type de partie

Une partie pour une ligne entière

Le joueur gagnant devra avoir cinq numéros sur une même ligne et d’une même carte. (Aussi appelé « QUINE »)

Une partie pour deux lignes

Le joueur gagnant devra avoir dix numéros formant deux lignes sur une même carte. (Aussi appelé « DOUBLE QUINE »)

Une partie pour un carton plein

Le joueur gagnant devra avoir les 15 numéros (soit les trois lignes) sur une même carte.

Ex-aequo

Si dans une partie, plusieurs joueurs annoncent en même temps qu’ils ont gagnés, on contrôle leur carton normalement et on leur fait tirer un jeton numéroté dans un sac : le gagnant est celui qui tire le plus grand numéro.

Fausse annonce

Le carton d’un joueur qui a fait une fausse annonce est annulé uniquement pour la partie en cours.

Le loto se termine lorsque toutes les parties annoncées se sont déroulées.

 

Organiser un loto