Vous êtes ici : Accueil > APPRENDRE > Pédagogies alternatives > Le prince George entre à l’école Montessori, découvrez l’école du « Apprends-moi à faire seul » !

Le prince George entre à l’école Montessori, découvrez l’école du « Apprends-moi à faire seul » !

Pédagogies alternatives

De plus en plus de personnalités en Europe font pour leurs enfants le choix d’une école différente des autres, avec les pédagogies Freinet, Steiner, Waldorf, Decroly ou Montessori. Comment expliquer le succès de ces écoles souvent chères (en France, entre 3 000 et 10 000 euros par an en moyenne) ? Quelle est donc la recette de la séduction de ces écoles ?

Maria Montessori, une femme médecin, philosophe, psychologue, biologiste et pédagogue italienne

Les écoles Montessori ont été créées par Maria Montessori, une femme médecin, philosophe, psychologue, biologiste et pédagogue italienne (1870-1952), dont l’option était « l’aide à la vie ».

Ces écoles sont plus répandues dans l’univers éducatif anglo-saxon que français. Sur 22 000 écoles Montessori dans le monde, on en dénombre environ 5 000 aux USA, et quelque 80 en France, installées surtout en Ile de France et sur la Côte d’Azur, reconnues par l’association MFA affiliée à l’association internationale des écoles Montessori (AMI).

Laisser le temps à l’enfant

Le prince Georges à l'école Montessori
Le prince Georges rentre à l’école Montessori

La volonté affichée de l’approche Montessori est de se centrer sur le développement de « l’enfant en tant que personne » sous tous ses aspects. Sa pédagogie entend favoriser les choix des enfants, leur autonomisation et leur sens critique face au monde dont ils découvrent la complexité.

Elle laisse le temps au temps : un enfant n’a pas de contraintes pour apprendre à lire à 6 ans ou pour savoir compter à 5 ans, on lui fait confiance, ce qui lui donne une bonne image de lui-même.

L’émulation (concours et défis en ateliers) remplace la concurrence ou la compétition (pas de notes ni de classements).

L’enfant peut développer des compétences intellectuelles par la manipulation et le corps.

L‘école Montessori laisse place à la sensibilité artistique, l’ouverture d’esprit et le respect de la différence.

 

Reportage dans une classe expérimentale d’une école maternelle publique située en Zone d’Education Prioritaire (Zep) à Gennevilliers.

Inspiration Montessori.

 

Source :

http://theconversation.com/les-royaux-le-petit-prince-george-et-la-seduction-montessori-52790

 

Initiatives création